"Le Hammam, les Femmes, la Force"

Le hammam: lieu où les femmes non seulement se lavent, mais se libèrent.


"A mon âge, je me cache encore pour fumer" raconte une histoire qui se déroule en Algérie, une Algérie contemporaine mais qui est encore prohibitive, et où l'expression des femmes, de leurs corps et de leurs idées sont interdits. Les neufs femmes présentes sur scène, d'âges et conditions différentes, vont se retrouver au hammam de Fatima pour critiquer entre elles leur situation, toutes ayant un point de vue différent de la vie, et des hommes.

Samia, à 29 ans ("et demie") nous raconte ses désirs de se marier avec un homme qu'elle a vu dans ses rêves. Tout au long de la pièce, chaque femme donnera son opinion et parlera avec elle, ce qui changera sa manière de penser. Toutes sont différentes, mais elles ont une chose en commun qui les unit : la force de sa condition féminine.

Le mélange entre l'originale mise en scène de Fabian Chappui et les costumes de Rayhana et Édouard Funck, nous font pénétrer dans la scène comme si nous étions une dixième femme, qui veut élever sa voix pour défendre ses idées et dénoncer sa situation.


Sans peur, Rayhana a crée une pièce drôle mais ironique sur des thèmes d'actualité comme la religion, le mariage, la guerre et même la beauté. À travers un rythme hystérique, cette pièce dénonce un des problèmes des plus urgents qui ne devrait pas exister à notre époque: la position des femmes dans la société.

"Je me sens forte comme un homme", dit Samia, "comme une femme, Samia, une femme".




 SEARCH BY TAGS: 
Pas encore de mots-clés.